dimanche 6 juillet 2014

Communiqué sur le Conseil Municipal : Au Secours Voltaire !!!

Conseil Municipal du 24 Juin 2014
Communiqué de Thaon Bleu Marine sur le règlement intérieur
 
AU SECOURS VOLTAIRE !
 
« Je ne partage pas vos idées mais je ferais tout pour que vous puissiez les défendre » telle était la philosophie de Voltaire, philosophie que moi-même et notre mouvement tentons d’appliquer là où nous le pouvons. Cet adage pourtant ne semble pas convenir à M le Maire de Thaon, Dominique Momon ; ainsi qu’aux membres de sa Majorité, qui ont refusé tous les amendements déposés par notre liste concernant le règlement intérieur.
 Quand M Momon parle d’obstructions, nous lui opposons démocratie, liberté d’expression mais aussi propositions. Nos amendements municipaux qui se basaient sur les règlements intérieurs d’autres communes ou par des recommandations d’associations d’élus d’oppositions (comme l’AELO pourtant opposée au FN) ont tous été balayés d’un revers de main avec, à chaque fois, des arguments pour le moins fumeux.
Monsieur le Maire et sa Majorité refuseront alors d’inclure par exemple :
-          L’annonce de la date des conseils Municipaux suivants à chaque conseil comme cela se fait à Epinal par exemple
-          L’allongement de la durée des questions orales en fin de séance
-          Des délais raisonnables pour le dépôt des amendements municipaux
-          Le recours au référendum local
-          Le droit pour les 2 oppositions de disposer de plus de texte dans les tribunes politiques du journal Ligne Directe
-          Le refus d’annuler le contrôle des contenus des publications des élus d’oppositions
-          Le refus de voir figurer sur le site internet de la ville un onglet consacré aux tribunes des élus
 Ces propositions ne sont ni politiques, ni polémiques pourtant mais comme Dominique Thomas, élu FN,  l’a déclaré « l’opposition systématique dont on nous accuse a changé de camp ».
Mieux encore, un amendement que nous avions déposé sur les suspensions de séance a été refusé par la Majorité afin de présenter quelques minutes plus tard un contre-amendement qui disait …. exactement la même chose que le nôtre dans des termes différents… Démocratie quand tu nous tiens !
Nous tenons également à disposition le règlement intérieur de la ville de Rambervillers qui est un exemple en matière d’expression et nos élus Thaonnais feraient bien de s’en inspirer.
Pour conclure, Gandhi disait « la démocratie devrait assurer au plus faible les mêmes opportunités qu’au plus fort ». Force est de constater qu’à Thaon, ce n’est malheureusement toujours pas le cas…
Pour Thaon Bleu Marine,
Jordan Grosse-Cruciani


 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire