dimanche 26 octobre 2014

Notre réaction suite au Conseil Municipal du 15 Octobre

Conseil Municipal du Mercredi 15 Octobre à Thaon
 
Lors de ce Conseil Municipal assez chargé, notre liste est intervenue sur pratiquement tous les points à l'ordre du jour.
 
Lors de l'adoption du procès-verbal précédent, il a été demandé par Dominique Thomas un renvoi de page pour éviter de laisser penser que le FN aurait voté contre les subventions associatives (au contraire, nous avons soutenu les associations mais voté Contre uniquement sur celle des Familles de détenus).
 
Pour répondre au précédent Conseil, Jordan Grosse-Cruciani a rappelé une délibération du 26 mars 2009 sur l'indemnité des élus municipaux rappelant qu'à l'époque dans les adjoints 3 femmes étaient payées moins que les hommes (600,39€/mois contre 712,97€ pour 3 hommes et une seule femme) contrairement aux propos affirmant qu'il avait tort sur ce sujet.
 
Sur la délégation sur l'eau, Jordan Grosse-Cruciani a fait part de quelques observations et questions dont plusieurs sont restées sans réponses par le Maire (nous espérons que nous aurons les informations au prochain conseil comme indiqué).
 
Monsieur Le Maire a été interrogé sur le baisse du rendement du réseau de distribution de 81,2% en 2009 à 74,1% en 2013 ou sur les raisons de la hausse des factures aux ménages. Veolia dans sa délégation entend aussi inclure ses frais généraux et centraux et nous nous interrogeons sur ce système demandant, par exemple, pourquoi le taux d'impôt sur les sociétés est compris dedans à 33,33% (alors qu'on sait que bien souvent les multinationales ne payent pas à ce niveau là) et pourquoi Véolia ne compte pas rétrocéder les réductions dont elle a bénéficié avec le Crédit d'impôt compétitivité (CICE).
 
De plus, nous nous interrogeons sur la hausse des frais de personnels passant de 23165 à 174929 (s'agit il là aussi du coût communal, national, en Millions €?) entre 2012-2013 et de la hausse des autres dépenses qui explosent (locaux, télécoms, véhicules …) pendant que les investissements chutent de 188447 à 142075 (-25%). Cela est d'autant plus étonnant que nationalement le groupe prévoit 700 départs dans la branche eau.
 
Sur les représentants de la collectivité au Comité technique (CHSCT), nous nous sommes prononcés contre et Dominique Thomas, ancien syndicaliste, a expliqué les raisons de notre vote par le fait qu'il y a une atteinte à la possibilité des salariés de faire valoir leur avis puisque le maire s'octroie la voix prépondérante en cas d'égalité.
 
Sur le service civique, nous approuvons le principe mettant en garde que celui-ci est utile pour des étudiants mais pas dans le cadre d'emplois partiels car le salaire est dérisoire (400-500€/mois). De plus, nous aurions aimé savoir dans quels domaines la mairie compte les affecter et si des formations sont prévues (Il ne s'agissait là en fait que de valider le principe de ce service mais nous resterons vigilants par la suite sur son application).
 
M Stéphane Perry interpella le Maire par une proposition demandant s'il était possible, dans le cadre du contrat de renouvellement des costumes de l'Harmonie, d'y associer la section Bac Pro métiers de la mode qui ont récemment dévoilé leur savoir-faire. Malheureusement, le devis était déjà parti, dommage que le Conseil ne serve que de chambre d'enregistrement …
 
Jordan Grosse-Cruciani a aussi déposé 2 amendements dans le cadre des dénominations de rues nouvelles. Il proposait que la voirie longeant le canal de la BTT soit nommé Rue Jacques-Christophe Dieterlen en hommage à cet homme qui fut co-directeur de la BTT en même qu'Armand Lederlin (refusée, notre idée est retenue éventuellement pour la suite). D'autre part, et sans logique partisane, nous souhaitions donner à la voirie de contournement de la Zone Inova 3000, le nom de Rue Raymond Degemard pour son implication dans le développement de cette zone. Monsieur le Maire préférant, lui, donner son nom à une allée de Port et Plages...
 
Nous nous sommes aussi abstenu sur la dénomination du bâtiment des Soeurs Bernadette appelée « L'arche des Bernadette » (ce nom est-il prémonitoire?)
 
Enfin, nous nous sommes abstenus sur la motion de l'AMF (cf autre communiqué) mais nous avons voté pour quand cela était dans l'intérêt des Thaonnais. A titre d'exemple : remboursement de la part communale de la taxe d'aménagement, baisse de la redevance d'assainissement, subventions à l'Harmonie ou au Souvenir Français ou rachat des sirènes du Réseau National d'Alerte...
 
 
Pour Thaon Bleu Marine,
Jordan Grosse-Cruciani
Conseiller Municipal de Thaon les Vosges - FN/RBM
 
 

dimanche 12 octobre 2014

Texte pour Ligne Directe d'Octobre 2014

Texte du Groupe Thaon Bleu Marine-FN dans le Journal Municipal
 
Une fois de plus Dominique Momon, comme nous l’avions dénoncé l’an dernier, n’a pas souhaité faire participer notre ville à la journée nationale d’hommage aux harkis le 25 septembre dernier oubliant qu’entre son choix du 19 mars et la fin des hostilités, il y eu plus de morts qu’en 8 ans de guerre. Cela aurait mérité un moment de recueillement pour ces hommes qui avaient fait le choix de la France comme patrie.
 
Un site internet a révélé, données de la gendarmerie à l’appui, les chiffres effrayants de la délinquance dans notre commune et il serait temps de ne plus nier l’évidence. L’augmentation du budget sécurité que nous avions demandé pendant notre campagne en est un timide début et nous exigeons un renforcement de la police municipale et de ses moyens. 

Il est impératif de protéger les plus vulnérables d’entre nous en agissant de façon concrète car comme disait Henri Laborit : "Confronté à une épreuve l’homme à 3 solutions : combattre, ne rien faire, fuir". Le FN, lui, choisit de se battre.

lundi 6 octobre 2014

Collage sur Thaon

Ce Mercredi 1 Octobre, une équipe de frontistes est allée coller sur la commune de Thaon-les-Vosges nos affiches.
 
Stéphane Perry
Pascal Sobzcak
Patricia Perry