mardi 18 novembre 2014

Commémoration du 11 novembre 1918 à Thaon les Vosges

Il y a cent ans commençait une guerre dont nous sommes les dernières générations à avoir entendu le récit par ceux qui l’ont vécue. Durant cette guerre, 27% des hommes de 18 à 27 ans sont morts. Chaque famille a été touchée par ce conflit ou tant de nos compatriotes sont partis au front pour aller reprendre l’Alsace et la Lorraine et venger notre pays de l’affront de 1870.
Etre présents ce 11 novembre devant notre Monument aux Morts, sur la bien nommée Place Verdun, c’est pour nous montrer le respect que nous devons à ces hommes qui ont combattu pour conserver leurs institutions, leurs coutumes et leurs lois, en allant au bout de la souffrance, du courage et du sacrifice.
Commémorer c’est faire de l’éducation civique, de la pédagogie citoyenne. L’histoire de notre pays est le ciment de son unité. La présence nombreuse de la population thaonnaise ainsi que de très nombreux enfants est encourageante.
Le 11 novembre c’est le souvenir de l’immense souffrance de nos grands-parents qui ont été envoyés par milliers pour conquérir des morceaux de collines, des lopins de terre défigurés, des bouts de paysage.
Un jour par an n’est pas de trop pour faire vivre un tel souvenir. Ce jour, c’est celui qui montre que pendant quatre ans, au-delà de leur divisions, les français ont montré au monde entier qu’unis nous sommes invincibles.
Dominique Thomas, SD adjoint
Stéphane Perry, Pascal Sobczak, Claude Euvrard
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire