jeudi 23 avril 2015

Tribune du Groupe pour Ligne Directe - Journal de la Commune

Un an après notre entrée au conseil municipal de notre commune, une élection vient de nous replacer face à Dominique Momon lors du scrutin départemental que ce dernier a très largement municipalisé.

Certes Dominique Momon aidé par un front républicain a gagné cette élection, mais cependant force est de constater que pendant que nous gagnons près de 31% de voix supplémentaires sur notre commune, Dominique Momon perdait près de 38% de son électorat.

Le travail que nous effectuons dans l’intérêt de tous n’y est pas étranger et nous pousse à être encore meilleurs malgré les tentatives d’obstruction dictées par des règles que la municipalité a rédigé à son avantage afin de ne pas reproduire nos propos.

Notre parole ne sera plus relayée dans les comptes rendus de conseil municipaux, soit. Cela ne nous empêchera pas de continuer d’agir contre les silences de la majorité municipale dans la vie quotidienne des thaonnais que nous remercions chaleureusement de la confiance grandissante qu’ils nous accordent.

Jordan Grosse-Cruciani / Stéphane Perry / Dominique Thomas
http://thaonbleumarine.blogspot.fr/

Maires Front National : Promesses tenues pour les impôts !

Par une gestion rigoureuse et l'arrêt des dépenses inutiles, exigeons aussi une baisse des impôts locaux ou des taxes sur l'eau !
 

lundi 6 avril 2015

Presse : CANTON DE GOLBEY : VICTOIRE DE LA DROITE MAIS LE FN PROGRESSE

Lien : http://www.vosgesmatin.fr/edition-d-epinal/2015/03/31/canton-de-golbey-victoire-de-la-droite-mais-le-fn-progresse

L’union fait la force. Le rassemblement, entre les deux tours, de tous les maires du canton de Golbey autour de la candidature de Raphaëla Canteri et de Dominique Momon (DVD) a incontestablement pesé dans les urnes dimanche.
Partie divisée, la droite s’est donc unie pour faire bloc contre les candidats du Front national : Cathy Schneider et Jordan Grosse-Cruciani. Ceci, ajouté au report des voix du binôme DVD formé par Catherine Gilet et David Mathieu, qui n’avaient pas pu se qualifier pour le second tour, sans oublier l’appel au vote républicain lancé par Sandrine Frizot et Claude Bourdot (Parti communiste français), a finalement permis aux vainqueurs de l’emporter avec un score de 61,51 %, (soit 5 503 voix sur 9 687 votants).
Une belle progression, bien que le taux de participation soit quasiment identique entre les deux tours puisqu’il était de 49,56 % le 22 mars, et de 49,59 % dimanche dernier. Et malgré l’augmentation des votes blancs et nuls (278 voix de plus).
Raphaëla Canteri et Dominique Momon sont donc élus, sans contestation possible. C’est net et sans bavure. Mais cette large victoire ne parvient pas à dissimuler la forte progression du Front national dans la quasi-totalité des communes du canton.
Si au premier tour, 2 963 électeurs avaient voté pour Cathy Schneider et Jordan Grosse-Cruciani, au second tour, 3 444 citoyens ont glissé un bulletin FN dans l’urne (soit un bon de 481 voix).

Le FN fait 46,63 % à Igney

Mis à part à Vaxoncourt, où le parti de Marine Le Pen perd deux voix, et à Oncourt où le nombre d’électeurs FN n’a pas varié d’un tour à l’autre, Cathy Schneider et Jordan Grosse-Cruciani gagnent du terrain dans les douze autres communes du canton !
Ils réalisent leur meilleur score à Igney avec 46,63 % des voix. Suivent Uxegney (44,53 %) et Mazeley (44,03 %).
Mais le binôme Front national gagne aussi du terrain jusque sur les terres de Dominique Momon. Lors des dernières élections municipales en mars 2014, 746 Thaonnais avaient confié leur suffrage au Front national. Dimanche, 976 électeurs de Thaon-les-Vosges ont fait ce choix.
En assurant, dès l’annonce de leur victoire, qu’ils n’abandonneraient pas les électeurs du Front national, les nouveaux conseillers départementaux, Raphaëla Canteri et Dominique Momon, ont démontré qu’ils avaient bien reçu le message, « le cri de détresse », envoyé par ces électeurs.
Mais le binôme devra agir vite. Très vite. Et très fort. Car déjà se profile une autre échéance électorale : les élections régionales, en décembre prochain. D’ici là et s’ils ne veulent pas voir un vote de contestation se transformer massivement en vote d’adhésion, Raphaëla Canteri et Dominique Momon devront mettre les bouchées doubles. « On est déjà au travail », ont-ils assuré dimanche.
Alix DROUIN-ENGLINGER

Presse : Réactions et Résultats suite au 2nd tour des Départementales

 
Comment vont s’effectuer les reports de voix ?
Lors du premier tour des élections départementales dans le canton de Golbey, Cathy Schneider et Jordan Grosse-Cruciani (FN) avaient recueilli 32,14 % des suffrages exprimés, soit 2 963 voix sur 9 681 votants. Raphaëla Canteri et Dominique Momon (DVD), avaient récolté 31,13 % des suffrages exprimés, soit 2 870 voix.
Au premier tour, l’écart entre ces deux binômes n’était donc que de 93 voix.
Une courte avance que le Front national espère encore augmenter, notamment grâce au report des 301 voix du binôme Elisabeth Royer De Massey et Jacques Thiriet (Debout la France).
De son côté, le binôme Raphaëla Canteri et Dominique Momon devraient bénéficier du soutien, déjà annoncé dans nos colonnes, de David Mathieu et Catherine Gilet, l’autre binôme étiqueté DVD, qui avait obtenu un score de 23,13 % au premier tour, avec 2 132 voix, tout de même.
Des voix de droite auxquelles pourraient s’ajouter les 953 voix de Sandrine Frizot et de Claude Bourdot (Parti communiste français), qui ont appelé à un "vote républicain".
Mais rien n’est joué. Toute la semaine de l’entre deux tours, les deux binômes encore en lice ont multiplié les démarches pour conforter leurs bases et augmenter leurs forces. Une surprise est toujours possible.
Dominique Momon et Raphaëla Canteri élus !
A 20 h, pile, Roger Alémani le maire de Golbey, a annoncé la victoire de Dominique Momon et Raphaëla Canteri (DVD) élus avec 61,51 % des suffrages exprimés. Cathy Schneider et Jordan Grosse-Cruciani (FN) récoltent 38,49% des voix.

La réaction de Cathy Schneider et de Jordan Grosse-Cruciani (FN)
"Face à un tel rouleau compresseur (l'union de tous les maires du canton contre nous), mais avec nos petits moyens, nous réalisons tout de même un bon score" estime Cathy Schneider. "Notre électorat reste fidèle", poursuit-elle. "Nous marquons même des points supplémentaires par rapport au premier tour, prêt de dix points au total", souligne pour sa part, Jordan Grosse-Cruciani. "On espère simplement que nos électeurs seront écoutés par le binôme élu. Et non pas mis aux oubliettes, comme cela a déjà été le cas. Quand on est élu, on doit représenter tout le monde"