lundi 6 avril 2015

Presse : CANTON DE GOLBEY : VICTOIRE DE LA DROITE MAIS LE FN PROGRESSE

Lien : http://www.vosgesmatin.fr/edition-d-epinal/2015/03/31/canton-de-golbey-victoire-de-la-droite-mais-le-fn-progresse

L’union fait la force. Le rassemblement, entre les deux tours, de tous les maires du canton de Golbey autour de la candidature de Raphaëla Canteri et de Dominique Momon (DVD) a incontestablement pesé dans les urnes dimanche.
Partie divisée, la droite s’est donc unie pour faire bloc contre les candidats du Front national : Cathy Schneider et Jordan Grosse-Cruciani. Ceci, ajouté au report des voix du binôme DVD formé par Catherine Gilet et David Mathieu, qui n’avaient pas pu se qualifier pour le second tour, sans oublier l’appel au vote républicain lancé par Sandrine Frizot et Claude Bourdot (Parti communiste français), a finalement permis aux vainqueurs de l’emporter avec un score de 61,51 %, (soit 5 503 voix sur 9 687 votants).
Une belle progression, bien que le taux de participation soit quasiment identique entre les deux tours puisqu’il était de 49,56 % le 22 mars, et de 49,59 % dimanche dernier. Et malgré l’augmentation des votes blancs et nuls (278 voix de plus).
Raphaëla Canteri et Dominique Momon sont donc élus, sans contestation possible. C’est net et sans bavure. Mais cette large victoire ne parvient pas à dissimuler la forte progression du Front national dans la quasi-totalité des communes du canton.
Si au premier tour, 2 963 électeurs avaient voté pour Cathy Schneider et Jordan Grosse-Cruciani, au second tour, 3 444 citoyens ont glissé un bulletin FN dans l’urne (soit un bon de 481 voix).

Le FN fait 46,63 % à Igney

Mis à part à Vaxoncourt, où le parti de Marine Le Pen perd deux voix, et à Oncourt où le nombre d’électeurs FN n’a pas varié d’un tour à l’autre, Cathy Schneider et Jordan Grosse-Cruciani gagnent du terrain dans les douze autres communes du canton !
Ils réalisent leur meilleur score à Igney avec 46,63 % des voix. Suivent Uxegney (44,53 %) et Mazeley (44,03 %).
Mais le binôme Front national gagne aussi du terrain jusque sur les terres de Dominique Momon. Lors des dernières élections municipales en mars 2014, 746 Thaonnais avaient confié leur suffrage au Front national. Dimanche, 976 électeurs de Thaon-les-Vosges ont fait ce choix.
En assurant, dès l’annonce de leur victoire, qu’ils n’abandonneraient pas les électeurs du Front national, les nouveaux conseillers départementaux, Raphaëla Canteri et Dominique Momon, ont démontré qu’ils avaient bien reçu le message, « le cri de détresse », envoyé par ces électeurs.
Mais le binôme devra agir vite. Très vite. Et très fort. Car déjà se profile une autre échéance électorale : les élections régionales, en décembre prochain. D’ici là et s’ils ne veulent pas voir un vote de contestation se transformer massivement en vote d’adhésion, Raphaëla Canteri et Dominique Momon devront mettre les bouchées doubles. « On est déjà au travail », ont-ils assuré dimanche.
Alix DROUIN-ENGLINGER

1 commentaire:

  1. Raphaëla Canteri et Dominique Momon" « On est déjà au travail », ont-ils assuré dimanche."
    ils sont en train de couler la commune ils vont faire de même avec le canton ça promet

    RépondreSupprimer