dimanche 10 janvier 2016

Communiqué : Après le Conseil Municipal du 23 Décembre, Thaon Bleu Marine réagit

Lors du Conseil Municipal, notre groupe, comme d'habitude, s'est abstenu sur les procès-verbaux des précédents conseils municipaux, nos propos n'y étant plus retranscrit.
 
Globalement, nous avons voté favorablement concernant les tableaux des effectifs (en interrogeant quand même sur les postes supprimés?), le régime indemnitaire, la cession des bois issus des coupes, l'ouverture dominicale des commerces (ouverture limitée et après notre question, elle ne concernerait que les petits commerces et pas les grandes enseignes),  sur les tarifs du spectacle de Laura Laune et sur le Contrat Enfance Jeunesse.
 
Jordan Grosse-Cruciani a rappelé son opposition au projet de viabilisation du terrain au lieu-dit la grande Ponta pour les gens du voyage. On déplace les « problèmes » pour 120000€ de coût au final. Nous rappelons juste que 25,5% des Vosgiens sont considérés « pauvres », 14% de personnes en France sont mal-logés, le nombre de SDF en France a augmenté de 50% en 10 ans et celui du nombre de personnes vivant de manière forcé chez un tiers de 19%.
 
Nous nous sommes abstenus sur le rapport de la Commission Locale d'Evaluation des Charges transférées puisque la communauté d'agglomération décide de nous retransférer des « compétences ». Nous avons voté contre le schéma départemental de coopération intercommunal fait sans concertation par le Préfet et qui tue les communes rurales. Ce schéma veut par exemple fusionner les communautés de communes dans celle d'Epinal pour atteindre plus de 80 communes (au lieu de 38) et plus de 100000 habitants éloignant toujours plus les citoyens des décisions et faisant ainsi perdre du pouvoir à des communes comme Thaon.
 
Enfin, Dominique Thomas est intervenu sur la commune Nouvelle et la fusion de Thaon avec Girmont et Oncourt. Nous rappelons notre opposition à ce projet réalisé sans concertation, sans référendum (ou référendum arrangé comme à Oncourt!) et dont le nom « Capavenir Vosges » est totalement plat et pourrait plus convenir à celui d'un centre commercial qu'une commune. Nous sommes attachés aux territoires et nous voulons faire vivre Oncourt, Girmont et Thaon. Il faut dénoncer cette politique nationale de baisse des dotations aux communes. Cette fusion est un mariage forcé dont le seul but est de récupérer la « dot » mais pour combien de temps ? Quand sera-t-il quand les dotations diminueront malgré tout et malgré les belles promesses ?
 
Pour conclure, il vient à l'esprit cette citation de Cocteau qui résume la situation : « Ces choses-là nous dépassent, feignons d'en être les organisateurs ».

 
Pour Thaon Bleu Marine,
Jordan Grosse-Cruciani

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire