dimanche 26 juin 2016

Après le Conseil du 16 Juin 2016, Thaon Bleu Marine – FN communique :

Comme d'habitude, le conseil débuta par l'approbation des procès-verbaux sur lesquels nous nous abstenons car nos propos ne sont toujours pas retranscris ou du moins nos noms mentionnés (ce sera l'objet d'un amendement futur par respect démocratique des minorités).

Nous avons voté favorablement pour la convention de surveillance de la plage du domaine des lacs, des cessions de terrains au lieudit les Cuvières ou aux Jardins de Cocagne, les contributions aux syndicats intercommunaux en diminution et les subventions aux associations communales et sportives. Néanmoins, comme d'habitude, nous refusons l'aide aux familles de détenus pensant qu'il serait plus judicieux de soutenir les familles de victimes plutôt.

Concernant les comptes administratifs, notre groupe a voté contre ceux de Thaon sur le budget et l'eau, abstention sur l'assainissement et pour la partie forêts. Nous avons voté favorablement sur les comptes de gestion (pûrements techniques). Pour les décisions modificatives, nous nous sommes opposés à la décision modificative globale du budget et de l'eau, abstention sur l'assainissement et pour celle de la forêt et des eaux de Girmont-Oncourt.

Aujourd'hui notre groupe s'oppose encore et toujours à cette fusion des communes non désirée par les habitants, nous continuerons à nous opposer au budget général présenté et aux comptes administratifs dans ce contexte et nous refusons toute harmonisation à l'avenir des taux des taxes communales ou des tarifs notamment à la hausse.

Les dotations budgétaires sont certes en baisse (orchestré par les gouvernements de droite et gauche successifs dont se revendique la majorité municipale), la fusion ne sauvera à long terme rien du tout, nos communes auront juste perdu un peu plus de leur identité pour faire plaisir des élus dont les actes sont dictés par l'aveuglement de belles promesses (décidées en réalité par des technocrates non élus à Bruxelles) – au mieux -  et au pire, par des ambitions personnelles et financières qui font souvent oublier à nos politiques qu'ils sont les élus de tous. Espérons au moins que ces choix hasardeux soient le fait d'illusions et non d'ambitions... dans les deux cas pourtant le citoyen est perdant.

Le FN continuera de se battre dans les Vosges et au niveau communal pour faire vivre la démocratie et faire entendre la voix des oubliés de la politique, ceux dont on se souvient généralement à l'occasion d'élections.

Jordan Grosse-Cruciani
Conseiller Municipal de Thaon les Vosges- Girmont-Oncourt
Conseiller Régional